Réaliser une simulation énergétique pour construire son réseau électrique

Le terme « connecteur » couvre des composants électriques comme les prises, les dominos, les wagos, les cosses ou les borniers à vis qui entrent dans la construction d’un circuit électrique domestique. Ainsi, avant une rénovation ou une nouvelle installation dans un logement, il est préférable de passer en revue les produits proposés sur le marché, et de faire une simulation pour estimer sa consommation électrique. Sur le plan réglementaire, il faudra aussi examiner la nouvelle norme NF C 15-100 telle que modifiée pour se familiariser avec les exigences des habitations modernes. Selon le résultat de votre simulation, il vous faudra choisir le fournisseur adéquat en fonction de cette dernière. Direct Energie vous propose un panel d’offres et de tarifs variés afin qu’ils soient adaptables à n’importe quel type d’habitation et de consommation. 

 

Les critères de choix

Généralement, l’installation électrique d’un logement moderne comprend différents circuits comme celui des prises, de l’éclairage, du chauffage ou des appareils de communication. Une simulation de la puissance permet d’évaluer la section et le nombre de composants nécessaires. Mais, dans tous les cas, une connexion doit être nécessairement protégée par un boîtier isolant pour éviter les risques d’électrocution et d’incendie. Généralement, il faut prendre des connecteurs possédant un contact pour le neutre de façon à assurer la mise à la terre du circuit. En effet, une connexion bifilaire présente des risques surtout pour les appareils énergivores. La facilité d’installation entre aussi en ligne de compte, surtout si on manque de temps, par exemple certaines cosses se montent rapidement et ne nécessitent pas de sertissage.

 

Les prises électriques

Une prise électrique sert à transmettre le courant dans d’excellentes conditions de sécurité tant pour l’installation que pour les utilisateurs. C’est un connecteur classique qui est étanche s’il est installé à l’extérieur, ou qui a certaines caractéristiques selon les conditions d’emploi, par exemple une prise « europlug » (norme CEI 60320) convient aux appareils de faible puissance. Les prises de courant se présentent sous la forme d’un élément fixe ou socle mural, ou de fiches mobiles qui se branchent soit à un socle ou à une autre prise mâle ou femelle. Certaines prises sont munies d’un contact pour le neutre. Une simulation peut aider à situer au mieux les prises électriques de l’installation.

Les cosses

Les cosses sont un autre type de connecteur dont le rôle est d’optimiser le contact électrique et de faciliter la mise en place des lignes. Elles ont aussi un rôle de sécurité, car elles éliminent les risques de court-circuit. La facilité et la pérennité du sertissage forment les principaux critères du choix. Si on préfère raccourcir les étapes, on peut opter pour un connecteur rapide, autodénudant, notamment si la section du conducteur tourne autour de 3 mm2.

 

La simulation de la consommation électrique

Pour évaluer sa consommation électrique, il est nécessaire d’identifier quelques variables comme la surface et l’isolation du logement, le type et le nombre des appareils électroménagers, la localisation, le nombre de personnes au foyer, leur temps de présence et le type de chauffage. On peut dresser un bilan électrique ou utiliser l’une des nombreuses calculettes proposées en ligne, à condition d’avoir une bonne idée sur l’appareillage prévu. Il est possible de réaliser une simulation avec les différents fournisseurs existants, ainsi si vous êtes davantage prédisposés à faire appel à Engie, vous pourrez trouver leur système de simulation assez facilement.

La connaissance de la consommation permet particulièrement de fixer le nombre des circuits selon les appareils, les points lumineux et leur consommation, ainsi que le calibre des appareils et des organes de protection (disjoncteurs, fusibles, etc.).

Le choix des composants électriques est un élément déterminant pour la pérennité et l’efficacité d’une installation domestique. Il sera très judicieux de faire une simulation, et de s’assurer que les dispositions réglementaires en la matière sont respectées en réalisant son projet.