Informations et renseignements sur la loi pope pour l’isolation

L’isolation représente un moyen pour lutter contre le gaspillage d’énergie. En effet, un lieu de travail ou une maison qui ne sont pas performants thermiquement laissent s’échapper beaucoup de chaleur. C’est une augmentation de la facture pour les consommateurs d’électricité. Et pour tout État qui se veut autosuffisant en électricité, c’est une augmentation de sa production énergétique pour faire face à la demande. Tout un chacun a donc intérêt que les lieux en France soient bien isolés, afin de faire des économies d’énergie et des économies environnementales.

La loi Pope sur l’isolation aide les ménages à réaliser des travaux, ce qui va dans le sens des économies d’énergie. Au 1er 2018, respectivement à la loi Pope sur l’isolation, des mesures ont été prises et qui s’adressent directement aux particuliers, notamment les plus modestes. Plus précisément ces mesures de la loi Pope sur l’isolation s’adressent principalement aux ménages pour les aider à réaliser des travaux de performance énergétique. Initialement, la loi Pope de 2015 fixait des dispositifs s’adressant essentiellement aux professionnels, via des concepts de primes d’énergie ou primes CEE (Certificats d’économie énergie).

La loi Pope 2018 sur l’isolation peut s’adresser à des non professionnels, à travers un autre concept le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique). Anciennement, la loi Pope du 30 juillet 2015 fixait un grand cadre stratégique écologique national. Aujourd’hui, avec la loi Pope de 2018, les mesures plus récentes concernent en particulier l’isolation, et seront beaucoup plus concrètes pour les ménages. On pourra par exemple parler par extension de loi Pope pour l’isolation des combles, de loi Pope pour l’isolation de la cave, ou même envisager la réfection complète d’une toiture pour une meilleure performance thermique. Mais la loi Pope est encore bien plus large que ce seul domaine de l’isolation. Revenons donc à cette problématique d’isolation thermique en France via cette loi écologique nationale.

loi pope pour l'isolation, loi pope 2018, loi pope isolation combles, loi pope pour l'isol

Une incitation à faire des travaux d’isolation thermique

Loi Pope et isolation des combles

En tant que particulier, vous souhaitez peut être revoir l’isolation de votre maison. Si vous ne pouvez pas procéder à une réfection totale de votre maison, il y a peut être des points stratégiques dans votre maison à isoler en priorité. Par exemple, des combles mal isolés peuvent causer des déperditions de chaleur très importantes. La chaleur sort de votre lieu d’habitation par le toit, et notamment via les ouvertures mal isolées.

Si dans votre grenier par exemple vous avez un velux, il se peut qu’il s’agisse d’un point de déperdition important de chaleur. Le toit et les ouvertures sont directement exposés à des rentrées d’air frais. A cause des interstices de fenêtres mal isolées, vous pouvez perdre quelques degrés. Des travaux, avec ce soutien financier seront amortis facilement. Dans le plus long terme, il est assez incontestable que vous serez financièrement gagnant grâce à ces économies de chauffage.

Loi Pope et isolation de la cave

Bien sûr, la chaleur peut sortir par le haut d’une maison mal isolée. Mais la cave d’un particulier est aussi un point qui retient l’attention en matière de performance thermique. L’air froid peut s’engouffrer dans la pièce à vivre via une cave froide. Par exemple, si la porte qui sépare la cave non chauffée de la pièce à vivre, laisse passer abondamment l’air froid, cela va poser problème. Par extension, on peut parler également de la loi Pope pour l’isolation du garage ou de la loi Pope pour l’isolation du sous-sol.

loi pope pour l'isolation, loi pope 2018, loi pope isolation combles, loi pope pour l'isol

Diagnostiquer la performance thermique

Loi Pope et secteur du BTP

Des entreprises du BTP pourront vous aider à diagnostiquer les endroits de votre maison où il y a le plus de déperditions thermiques. En cartographiant votre maison par zones de couleurs, ces entreprises du BTP spécialisées vous aideront à établir différentes zones où la chaleur se perd et où l’air froid rentre. Plus précisément, on peut parler d’experts BTP en isolation. Cette étude préalable vous aidera à bénéficier plus sereinement de la loi Pope sur l’isolation, en connaissant précisément les zones à isoler en priorité.

Loi Pope 2018 et travaux pour l’isolation

S’il s’avère que le diagnostic de votre maison est mauvais en ce qui concerne les déperditions de chaleur, vous avez tout intérêt à profiter du cadre favorable que vous offre la loi Pope. Et même si le diagnostic de votre maison est déjà correct en matière d’isolation, vous pouvez toujours l’améliorer. Dans une logique de long terme, c’est toujours agréable de se dire que la facture de chauffage, d’électricité ou de gaz va baisser.

Par ailleurs, quand vous réaliserez ces travaux d’isolation, certaines entreprises certifiées, pourront bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5.5%. Pour cela, il faut s’adresser à une entreprise certifiée et ensuite déterminer, via le devis, qu’il s’agit bien de travaux d’isolation pour la performance thermique. L’isolation a toujours été vu comme un atout. Maintenant, grâce à cette loi environnementale, on souligne des concepts comme le chèque énergie, l’éco prêt à taux zéro, ou encore le CITE.

Il y a des conditions pour la loi Pope sur l’isolation. Mais les ménages les plus modestes peuvent quant à eux bénéficier d’un coup de pouce supplémentaire. Ainsi, cette loi se décline en un certains nombre de mesures favorisant la réalisation de travaux. Selon le type de travaux thermiques et votre situation, cela va changer des choses. Les particuliers souhaitant réaliser des travaux se doivent d’être particulièrement bien informés concernant ces différentes aides à visée environnementale. En effet ce coup de pouce environnemental vise à aider différents particuliers sur le court et le long terme.

Il faudra bien calculer précisément ce à quoi donne droit la loi Pope sur l’isolation est nécessaire. Les ménages seront à coup sûr gagnants sur le long terme. Mais aussi sur le court terme, le chèque énergie permettra par exemple de faire des économies non négligeables. La loi Pope n’est pas une mesure en elle-même, mais elle se décline en une série de mesures et d’aides variées du particulier à l’entreprise. Il peut être intéressant de s’y plonger car cette loi écologique poursuit aussi des objectifs ambitieux à une échelle plus large de l’humanité. Derrière ces aides thermiques, il y a en même temps la volonté de protéger l’environnement et développer une stratégie écologique sur le territoire national.

Loi Pope et isolation totale de la maison

La loi Pope 2018 et le CITE

La réfection complète de l’isolation d’une maison peut coûter très cher. Pour autant, tout particulier peut faire un calcul, en prenant en compte, en euros, ce que cela pourra lui rapporter en termes d’économie d’énergie à long terme. Que vous soyez un ménage modeste ou pas, vous pouvez bénéficier de certains dispositifs de la loi Pope 2018. Les dispositifs de cette loi écologique sont multiformes.

La loi Pope sans condition de ressource existe. Il s’agit de déterminer à quels dispositifs écologiques vous avez le droit. Notamment, le CITE peut être particulièrement intéressant car il s’agit d’un crédit d’impôt. Le CITE peut être considéré comme un dispositif très incitatif pour entreprendre des travaux d’isolation dans sa maison. En dehors du CITE, on retrouve, niveau concept, les Certificats d’Economie d’Energie (CEE) axées sur les entreprises et bien d’autres dispositifs comme la prime d’énergie proposées par EDF. Ainsi, ces aides environnementales concernent en fait des champs très larges et il faut mesurer ce qu’elles apportent pour le bien-être écologique de la planète aussi.

Vous êtes notamment invité à l’appréhender à travers le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *