La norme NF C 15-100 dans l’habitat, ça sert à quoi?

Le choix de la sécurité

 

La norme NF C15-100 concerne les nouvelles constructions d’immeubles à usage d’habitation et les rénovations électriques des bâtiments existants, qu’il s’agisse, dans ce dernier cas, d’une extension ou d’une rénovation. Elle est applicable depuis le 27/11/2015 (amendement A5). Elle est parue au Journal Officiel le 07/08/2016 

 

Quelle est son utilité ? Elle a été créée puis modifiée pour renforcer la sécurité des personnes. Il s’agit d’assurer un fonctionnement adéquat des installations électriques dans les locaux d’habitation. En effet, nous utilisons de plus en plus d’appareils ménagers électriques et leur puissance va grandissante (ordinateurs multiples, TV à écran géant, lave-vaisselle, machine à laver, sèche-linge, sèche-cheveux, plaque de cuisson, four électrique, micro-ondes, congélateur et réfrigérateur …).

 

Sur l’attestation de conformité qui est délivrée aux particuliers suite à une nouvelle installation électrique, l’électricien professionnel doit faire figurer une nouvelle mention « Installation électrique réalisée selon la norme NF C15-100 homologuée le 17 mai 2015 »

La mention « accessibilité », quant à elle, concerne les personnes handicapées.

 

Qu’est-ce qui change ?

 

– Toutes les pièces sont impactées par la norme NF C15-100 et son évolution : cuisine, salle de bains, salon et séjour, chambre(s), couloir et dressing. Même l’éclairage extérieur de la maison doit être vérifié, ainsi que la cave, le sous-sol, la chaufferie et le cellier.

Par exemple : dans la cuisine, le plafond doit être équipé d’un socle et d’une douille DCL. Il faut au minimum un circuit de commande pour chacun des points d’éclairage (un de ces dispositifs d’éclairage doit être posé à l’entrée de la pièce et à l’intérieur). On doit compter au moins 6 socles de prises de courant 16 A pour une superficie supérieure à 4 m2. Il n’est pas autorisé d’en placer au-dessus des éviers et des feux de cuisson.

Dans le cas d’une cuisine ouverte sur le séjour ou d’un îlot central, des dispositions particulières s’appliquent concernant le calcul de la superficie, l’aide d’un technicien spécialisé vous sera certainement utile.

Pour les gros appareils d’électroménager, les circuits sont spécialisés et séparés les uns des autres.

 

– Le tableau électrique doit prévoir une réserve d’emplacements libres afin d’offrir la possibilité d’une évolution (20 %).

 

– Aucun appareillage électrique ne doit être installé sous les receveurs de douche ou sous les baignoires.

 

– Chaque appartement, chaque maison, doit avoir un dispositif de coupure d’urgence individuel.

 

– Protection contre la foudre

Ce que dit la norme NF C15-100 : dans les zones géographiques à forte densité orageuse, les bâtiments munis d’un paratonnerre doivent être protégés par des parafoudres.

 

Conclusion

N’hésitez pas à demander la réalisation d’un diagnostic électrique de votre installation pour être certain qu’elle soit bien conforme. Vous gagnerez en tranquillité d’esprit et vous serez prévenu si une mise en conformité s’impose.