Intervention technicien GRDF : notre dossier complet

Dossier complet sur l’intervention d’un technicien GRDF

Vous venez de souscrire à un contrat gaz pour particulier ? Si de nos la souscription se fait généralement en ligne, il est parfois nécessaire de demander l’intervention d’un technicien GRDF. Dans quels cas l’intervention d’un technicien GRDF est-elle nécessaire ? Pouvons-nous nous passer de ses services ou est-ce toujours nécessaire ? Quelles sont les modalités à suivre et quel en sera le coût ? Des travaux sont-ils toujours requis en cas d’aménagement ? Autant de questions légitimes que l’on peut se poser lors de la souscription à un contrat de gaz. Dans notre guide complet d’intervention d’un technicien GRDF, vous trouverez toutes les informations nécessaires pour aborder ces questions sereinement et effectuer vos démarches de la façon la plus efficace possible !

Quelle est la marche à suivre pour contacter un technicien ?

Dans le cadre d’une nouvelle souscription à un contrat de gaz auprès d’un fournisseur privé, la mise en relation avec un technicien se fera de façon automatique. En effet, il incombe au fournisseur de contacter GRDF afin que l’entreprise dépêche l’un de ses techniciens sur votre lieu d’habitation.

L’affectation d’un technicien GRDF

Cette affectation est effectuée de façon neutre et impartiale. Ainsi, il convient de distinguer très clairement les services du fournisseur de gaz et ceux de GRDF. Vous n’aurez donc qu’à souscrire votre contrat et demander une ouverture de compteur. Cette demande sera directement relayée par votre fournisseur (que ce soit Engie, Direct Energie, Total Spring ou autre), auprès de GRDF. Il existe de nombreux comparateurs d’offres de fournisseurs, comme à travers ce site.

Prise de rendez-vous et déplacement du technicien GRDF

Technicien GRDF

Vous serez par la suite contacté directement par l’entreprise GRDF afin de convenir d’un rendez-vous à votre domicile pour procéder à l’installation. Attention toutefois, veillez à être présent lors de la venue du technicien, au risque de vous voir facturer le déplacement de ce dernier sans qu’il n’ait pu avoir accès au compteur se situant à l’intérieur de votre domicile.

Quel impact l’intervention d’un technicien a sur ma facture ?

Les frais d’ouverture de votre compteur de gaz et de déplacement du technicien vous seront imputés directement sur votre facture. Vous les paierez ainsi à votre fournisseur qui les réattribuera à GRDF de façon transparente, et ce sans pratiquer de frais supplémentaires.

Comment sont calculés les tarifs de l’intervention ?

Il convient ainsi de noter que les tarifs pratiqués sont fixés directement par GRDF et sont les mêmes pour tous. Ils ne varient pas en fonction de votre lieu d’habitation, mais peuvent varier selon qu’il s’agisse d’une mise en service initiale ou d’une restauration de la ligne après coupure.

Quels sont les prix pratiqués ?

La fourchette de prix d’ouverture d’un compteur de gaz s’échelonnera ainsi :
* Une vingtaine d’euros pour une ouverture simple ;
* 140 euros environ pour une procédure d’urgence de réactivation de ligne à la suite d’une coupure.

Besoin de ralliement au réseau, des travaux sont-ils nécessaires ?

En cas d’aménagement ou de rénovation de l’habitat, il est parfois nécessaire de procéder à des travaux de ralliement au réseau. Ceux-ci peuvent voir leurs coûts varier en fonction de l’utilisation finale de votre installation.

Les tarifs de ralliement au réseau par un technicien GRDF

Nous distinguons différents tarifs pratiqués en fonction de vos besoins :
* Si votre consommation ne concerne que le chauffage, votre installation est susceptible de coûter entre 300€ et 400€ (prix en vigueur en juillet 2018).
* En revanche, pour une installation concernant la cuisson ainsi que l’eau chaude, prévoyez une mise en service à des prix supérieurs. Ainsi, il vous sera demandé environ 800€ à 1000€ pour assurer votre ralliement au réseau.

Effectuer une demande de devis pour le ralliement au réseau

Nous ne pouvons que vous encourager à effectuer un devis en ligne, ou à contacter directement votre fournisseur, afin d’obtenir une idée plus précise des coûts qui vous seront imputés. En outre, il est intéressant de noter que dans le cadre d’une réglementation favorable aux économies d’énergies, des taux de taxes avantageux (notamment la TVA à 5,5%) peuvent être appliqués.

Quel délai doit-on prévoir pour être raccordé au réseau GRDF ?

En fonction de votre situation, les délais d’intervention peuvent varier. Il existe aussi bien souvent des solutions dites « express » pour les besoins urgents.

L’intervention d’un technicien GRDF pour un premier raccordement

Pour un premier raccordement, comptez environ cinq jours ouvrés et une vingtaine d’euros avant que le technicien GRDF ne vienne à votre domicile.

Avoir recours à un technicien lors d’un emménagement

Intervention technicien GRDF

Si vous êtes locataire de votre logement, il est plus prudent d’anticiper le transfert de votre contrat de gaz une quinzaine de jours avant votre déménagement afin d’éviter toute déconvenue. GRDF doit être prévenu systématiquement de tout changement de détenteur du contrat relatif à un logement donné. Toutefois, si vous souhaitez être relié au plus vite au réseau, il existe deux options de mise en service dites « en urgence ». Pour trouver votre fournisseur, vous pouvez utiliser un formulaire comme .

La première, appelée mise en service express est souvent demandée en cas d’emménagement imminent. Cette démarche vous sera facturée une soixantaine d’euros et réduira le délai à deux jours ouvrés.

Délai d’intervention d’un technicien en cas de coupure de gaz

Dans le cas d’une coupure, vous pouvez également demander une mise en service en urgence qui vous coûtera environ 140€. S’il est souvent indiqué que le technicien intervient dans les 24h, il peut également venir le jour même, surtout en étant contacté dans la matinée ou en début d’après-midi.

Dois-je forcément avoir recours à un technicien ?

Une fois l’intégralité des travaux de raccordement effectués et réglés, vous pouvez, si vous le souhaitez, procéder à l’ouverture de votre compteur de façon autonome. Vous trouverez par ailleurs plus d’informations dans notre autre article sur tout ce qu’il faut savoir sur l’installation du gaz.
Néanmoins, que vous le fassiez vous-même ou ayez recours aux services d’un entrepreneur dédié, la venue d’un consuel, c’est-à-dire d’un contrôleur reconnu par l’État, sera nécessaire afin qu’il valide la conformité de votre installation et permette sa mise en service.

En outre, si vous êtes propriétaire, un diagnostic gaz vous sera demandé. Le certificat de conformité délivré par les autorités compétentes devra être conservé précieusement car il vous sera demandé en cas de litige ou de dysfonctionnement. Dans tous les cas, nous ne pouvons que vous conseiller d’avoir recours à des professionnels pour assurer votre ralliement au réseau, que ce soit pour une question pratique que de sécurité.

Que faire en cas de coupure de gaz ?

Pour toute coupure, panne ou problème détecté sur votre installation à la suite de sa mise en service, il vous incombe de contacter au plus vite votre fournisseur afin qu’il vous mette en relation avec un conseiller GRDF. Le premier réflexe à avoir est bien entendu de couper votre arrivée de gaz afin d’éviter tout risque d’accident. Par ailleurs, notez qu’un impayé peut également aboutir à une coupure de la ligne. Toutefois, la trêve hivernale demandée par le législateur empêche les coupures totales d’octobre à mars. Vous n’aurez ainsi accès qu’à une fourniture minimum durant cette période de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *