Bien comprendre qui est GrDF

L’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence dans les années 2000 a beaucoup modifié le paysage en France : précédemment tenu par deux opérateurs publics, EDF et Gaz de France, et ce depuis 50 ans, le marché s’est ouvert progressivement, d’abord pour les entreprises et enfin pour les particuliers. À l’issue de la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement Français a fait le choix de conserver l’industrie stratégique qu’était l’énergie au plus près de lui. Les monopoles ont perduré pendant années, avant que l’union européenne impose une ouverture à la concurrence comme dans tous les autres pays de l’union.

gaz de France, energie, réseau,grdf,gdf

GrDF, un gestionnaire de réseau stratégique en France

La création de GrDF, issue de l’ouverture à la concurrence

Les deux entreprises publiques, EDF et Gaz de France étaient en monopole pour la production, ma distribution et la gestion des réseaux d’électricité et de gaz. Avec l’ouverture, d’autres acteurs ont pu rentrer sur ce marché. Pour que la concurrence puisse jouer son rôle, il fallait décomposer les mastodontes qu’étaient EDF et GDF. Notamment, ont été séparées dans le gaz, la commercialisation offres, ouverte à la concurrence, et la gestion du réseau de gaz. Les nouveaux entrants ont donc proposé des offres de marché concurrentielles, et la structure réseau, en délégation de service public s’est chargée de servir tous ces acteurs, de façon totalement neutre.

GrDF, le gestionnaire de réseau de distribution du gaz en France

GRDF assure la distribution du gaz par l’intermédiaire du réseau national. Il s’agit au départ d’une filiale de Gaz de France, créée lors du processus de l’ouverture du marché à la concurrence. En 60 années d’existence, Gaz de France a développé une grande expertise dans la distribution de gaz naturel, et c’est GrDF qui met aujourd’hui cette compétence au service de tous les clients des fournisseurs de gaz.

gaz de France, energie, réseau,grdf,gdf

Comment fonctionne la structure de GrDF?

La structure et ses missions

GRDF est une entreprise indépendante des fournisseurs d’énergie, qui agit en toute transparence et indépendance, y compris de son ancienne maison mère, Gaz de France, désormais fondue dans Engie. GrDF se charge d’une mission de service public, à savoir acheminer l’énergie gaz naturel vers 11 millions de clients. Elle le fait en toute indépendance vis-à-vis des différents opérateurs en concurrence sur le marché. Le rôle de GRDF est donc de concevoir, construire, exploiter, et entretenir ce réseau complexe qui couvre près de 10 000 communes en France. La raison d’être de GrDF est de garantir une sécurité optimale pour remplir ce rôle, et d’assurer une desserte de qualité. Les problématiques de sécurité sont évidemment clés dans le transport de gaz, qui est un produit hautement inflammable. La sécurité du réseau est une préoccupation de tous les instants, et les compétences des équipes de GrDF sont reconnues pour leur efficacité, leur rapidité d’intervention et leur professionnalisme. Toutefois, le risque zéro n’existant pas, les équipes sont sans cesse mobilisables et prêtes à intervenir pour améliorer, sécuriser ou dépanner le réseau de gaz en France.

GrDF, le plus long réseau en Europe

Avec ses 198 886 kilomètres de réseau de raccordement en gaz naturel, les équipes de GrDF développent, entretiennent et réparent un réseau qui représente presque 5 fois le tour de la terre. Ce réseau gigantesque sert à acheminer 293 TWh de gaz naturel. GrDF consacre chaque jour 1 million d’euros à la sécurisation du réseau. Il y a 130 opérateurs Urgence Gaz. Ils sont chargés du diagnostic et des interventions en urgence, et mobilisables 24h sur 24 et 7 jours sur 7, via leur plateforme téléphonique. Sur 10 000 communes desservies, le gaz naturel représente aujourd’hui 11 millions de clients, sous contrat avec les uns ou les autres des fournisseurs de gaz du marché.

GrDF, L’obsession de la sécurité

Les quelques accidents qui surviennent sont dramatiques, mais il faut reconnaître que la distribution de gaz est d’une qualité et d’une sécurité impressionnante en France. Le plus souvent, les accidents sont dus aux usagers ou à leurs appareils à gaz. Le réseau est lui extrêmement sûr, très bien entretenu et sécurisé par les agents de GrDF, qui ont une culture forte de la sécurité et une expertise dans le dépannage et la résolution de problèmes de réseau.

Les nouveaux enjeux pour la société GrDF

L’arrivée du compteur relevable à distance

Comme son homologue, Enedis, il a été demandé à GrDF d’expérimenter des solutions de relevé à distance des compteurs de gaz. la société a démarré cette transition en 2010. C’est la Commission de Régulation de l’Énergie qui est donneur d’ordre en la matière. Quatre expérimentations ont été alors lancées sur 5000 clients. En association avec des équipementiers, GrDF teste plusieurs formules d’auto-relevé. L’objectif est de simplifier le relevé des compteurs, en évitant des déplacements juste destinés à prendre les informations qui seraient techniquement transmissibles directement par un système électronique connecté. Toutefois, il faut qu’une solution technique satisfaisante soit disponible, à un coût raisonnable. Pour ce qui est mise en service et interruption, GrDF a aujourd’hui fait le choix de maintenir le déplacement d’un technicien sur place. Les mesures de sécurité impliquant un terminal d’arrivée de gaz nécessitent des précautions particulières.

Alliance du gaz naturel et énergies renouvelables

Le gaz naturel s’associe parfaitement avec les énergies renouvelables (Solaire, thermique,etc…) . On peut les coupler grâce à des équipements très récents et efficaces. Cela apporte un confort accru pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire. Par ailleurs, cela réduit les émissions de gaz à effet de serre et génère des économies. GrDF sera donc un acteur clé dans le développement durable, avec la possibilité de réduire l’utilisation d’énergies fossiles en développant les filières d’énergies alternatives.

L’arrivée du biométhane, l’avenir du gaz naturel

Le biométhane naît de la décomposition de déchets organiques, qui sont traités localement. C’est donc un « ce gaz vert » qui peut être utilisé comme le gaz naturel . Il sera en mesure de réduire la pollution. On prévoit un grand développement du gaz vert d’ici 2020. Grâce à de nouvelles technologies, la France pourra produire du biométhane à partir de bois ou de paille. Des micro-algues pourront également être utilisées comme ressources à terme.

Chargé d’une émission importante de service public, GrDF est en passe de devenir un partenaire incontournable du monde de l’énergie de demain, comme expliqué ici .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *