Permis de construire : tout savoir sur l’étude thermique

Vous avez le projet de bâtir une maison neuve, un local, un immeuble et vous rêvez de devenir l’heureux acquéreur d’une habitation confortable mais aussi respectueuse de l’environnement ? Vous savez déjà que vos idées ne pourront se concrétiser qu’après avoir obtenu un permis de construire, délivré lors de l’étude de votre dossier et de documents justificatifs comme le plan de situation du terrain ou la notice descriptive. Néanmoins, un des éléments les plus essentiels et les plus réglementés de votre permis de construire est l’étude thermique de l’habitat. Il vous faudra alors joindre à votre dossier du permis de construire une attestation de prise en compte de l’étude thermique ou de la Réglementation Thermique (RT) 2012.

En effet, cet audit thermique est un diagnostic obligatoire et doit être effectué par un professionnel pendant les travaux mais aussi lorsqu’il est temps de décider quelles prestations seront bénéfiques dans la consommation énergétique du bâtiment. Prêt à faire des économies sur les factures de votre future maison ou local tout en assurant le confort de vie de ses habitants ?

permis de construire,permis de construire extension,étude thermique,audit thermique,examen

La RT 2012, une réglementation à forte ambition

Ayant pour objectif de diminuer la consommation énergétique primaire d’une maison, la RT 2012 est une étude thermique qui promet de faire des miracles elle encourage l’indépendance énergétique des habitations et le développement des énergies renouvelables, tout en vous garantissant un lieu de vie agréable. Pourtant, le détail de ses ambitions et de ses forces est méconnu par beaucoup de constructeurs.

Une étude thermique, à quoi cela sert ?

L’audit thermique d’un bâtiment en construction assure sa conformité quant aux normes en vigueur, déterminées par les arrêtés du Conseil d’Etat. Cette étude rigoureuse s’appuie donc sur trois grands critères : le besoin bioclimatique (Bbio), la consommation d’énergie primaire (Cep) et la température intérieure de confort (TIC) de l’habitat que vous souhaitez construire. Le respect de ces trois critères concerne le chauffage, la ventilation, la climatisation, l’utilisation de l’eau chaude sanitaire et l’éclairage de votre maison.

L’étude thermique engendre donc une remise en question et une optimisation des ressources énergétiques du bâtiment grâce à des normes strictes, qu’il vous faudra respecter même lors de la construction d’une extension sur un terrain résidentiel ou non résidentiel. L’objectif est de réaliser une consommation maximale de 50 kWhep/m2/an pour les bâtiments de basse consommation (BBC).

Comment effectuer l’étude thermique d’un nouveau bâtiment ?

L’étude thermique est toujours réalisée par un spécialiste appartenant à un Bureau d’Etudes Thermiques (BET). C’est lui qui vous délivrera, après examen de la conformité réglementaire et technique de l’habitat que vous projetez de construire, l’attestation RT 2012 sans cette dernière, il vous sera impossible de faire de votre projet une réalité légalement. Les performances de consommation de votre maison seront envoyées au site du Meedat, l’ancien ministère du logement.

Avant de contacter un professionnel afin qu’il effectue un contrôle thermique sur la totalité de votre terrain de construction, pensez à ressembler certains documents, importants pour l’audit. La surface habitable, les plans de niveaux, de coupe, de façades et de masse, les caractéristiques de votre construction comme le plancher, les murs, la toiture, les vitrages et les coordonnées du maître d’ouvrage doivent être fournis.

Un respect de la réglementation en vigueur simple

Le respect des normes étudiées lors de l’audit thermique rend la construction de votre maison plus compliquée que prévu ? Il existe pourtant des solutions simples et peu coûteuses afin de vous assurer des valeurs de consommation énergétique inférieures à celles de la RT 2012.

Diminuer les besoins énergétiques de la maison

Selon la RT 2012, lors des travaux, il est conseillé de réduire au maximum les besoins bioclimatiques de la construction en cours : le Bbio de cette dernière doit être inférieur au Bbio max, une valeur de référence sur laquelle la Réglementation Thermique se base. En effet, assurer à votre habitation une faible consommation énergétique en chauffage et en éclairage en fait baisser le Bbio. Privilégiez donc les baies vitrées, les fenêtres de toit et tout autre vitrage dans les pièces communes comme la cuisine ou le salon : le soleil apportera ainsi une lumière suffisante en journée et vous évitera de gaspiller l’énergie des luminaires de la maison.

Quant au chauffage, en réduire la consommation revient à parfaire l’isolation du bâtiment. Les performances du chauffage et les économies d’argent sont garanties après l’installation d’isolants épais et l’assurance d’une bonne étanchéité de votre maison. Pour en diminuer les besoins énergétiques en été et protéger l’habitat de la chaleur, le choix des matériaux de construction est primordial : les murs en béton, par exemple, accumulent la chaleur de la journée et la restituent progressivement durant la nuit au contraire des murs en bois. Les méthodes de diminution des besoins énergétiques de votre construction sont à adopter dès l’élaboration de ses plans : il est important de tenir compte de la région, de l’exposition nord-sud, est-ouest de la maison, de vos attentes et de votre budget.

Une consommation énergétique divisée par 2

Une fois cette étude thermique terminée, les résultats obtenus doivent être égaux ou inférieurs aux valeurs référentielles de la Bbio max, à la Cep max et à la TIC max. Lorsque la construction sera finalisée, un second audit thermique devra être effectué par le BET de votre constructeur. Cette seconde étude se basera alors sur la totalité des caractéristiques techniques du bâtiment, puisqu’il sera complet : les isolants ou encore le mode de chauffage et d’accès à l’eau sanitaire que vous aurez choisi. Les résultats de cette nouvelle étude seront plus concluants puisqu’il ne s’agira plus d’une simulation sur un projet en cours de construction.

L’étude thermique, en plus d’assurer le confort individuel de chez vous, permet de réaliser des économies sur la consommation de toutes les énergies dont ressource la maison : grâce aux conseils du BET, il sera simple d’optimiser la construction afin d’en diviser la future consommation par 2, voire par trois. Dites adieu aux gros chiffres en bas de vos factures.

Plus d’informations sur l’objectif des études thermiques ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *