Le tarif du diagnostic de performance énergétique

Le Diagnostic de Performance Énergétique est essentiel pour donner les informations sur les ponts thermiques, le chauffage, les déperditions d’énergie par le toit et les murs. Le prix moyen d’un Diagnostic de Performance Énergétique varie entre 80 et 160 euro. Cependant, en fonction du type de logement et de la superficie le prix peut être majoré car il est pratiquement impossible de déterminer un tarif standard pour un diagnostic de performance énergétique. Il est une aide au propriétaire dans la réalisation de l’économie de l’énergie dans un bâtiment.

Le Diagnostic de Performance Énergétique dont le prix peut donc varier, permet d’identifier et de mesurer la performance énergétique d’un logement. Pour y arriver, il prend en compte l’évaluation de la consommation de l’énergie et son impact en terme d’émission de gaz à effet de serre. C’est une politique européenne et française visant à réduire la consommation d’énergie des bâtiments dans le souci de limiter leurs émissions de gaz à effet de serre.

tarif DPE, diagnostic de performance énergétique, expert DPE

Comment fonctionne le DPE ?

Le diagnostic de performance énergétique décrit la maison ou le bâtiment et ses équipements. Il peut indiquer la quantité d’énergie consommée avec les factures ou estimer la consommation d’énergie pour une utilisation standard du logement. Le diagnostic comprend également des recommandations qui permettent à l’acquéreur, au propriétaire, au bailleur ou au locataire, de connaître les mesures les plus efficaces pour économiser de l’énergie.

Ce sont des conseils de bon usage et de bonne gestion du bâtiment et de ses équipements, ainsi que des recommandations de travaux. Le DPE permet à la fois de faire le bilan énergétique du bâtiment et de constater sa performance environnementale.

Le DPE est-il obligatoire ?

La réalisation du diagnostic était déjà obligatoire pour les ventes et les locations de biens immobiliers clos et ouverts. Depuis 2013, l’obligation d’exécuter le DPE concerne tous les logements. Cependant, certains bâtiments ne sont pas soumis à l’obligation du DPE. En effet, il existe une liste située au sein du code de la construction et de l’habitation qui les recense.

Parmi les bâtiments qui n’y sont pas soumis, on trouve les constructions provisoires, les bâtiments indépendants et les maisons individuelles indépendantes de moins de 50 m2 . Les bâtiments agricoles, artisanaux et industriels sont également exempts de DPE. En outre, on peut citer les bâtiments ne disposant pas de chauffage fixe. Les bâtiments résidentiels qui ne sont utilisés que 4 mois par an ou moins, ne sont pas non plusconcernés par le diagnostic de performance énergétique.

Quels sont les tarifs du DPE ?

Le Diagnostic de Performance Energétique ou DPE dont le prix dépend de la qualité du bien immobilier et de la superficie du logement ou du bâtiment devrait être réalisé pour vérifier les déperditions et ainsi pouvoir réduire les coûts liés à un surchauffage compensatoire. Le diagnostiqueur peut majorer un prix pour son déplacement. Par exemple, le DPE d’un appartement de 2 pièces peut aller de 110 à 150 euro. Celui d’une maison 3 pièces varie de 110 à 150 euro et celui d’une maison de 5 pièces vade 110 à 150 euro. En revanche, les tarifs d’un diagnostic immobilier sont libres. Ils ne sont soumis à aucune règle ni à aucun seuil. Généralement, les coûts des diagnostics immobiliers varient suivant la surface ou la localisation du bien immobilier entre 90 et 160 euro.

Les étiquettes du diagnostic de performance énergétique

Deux étiquettes à 7 classes de À à G facilitent la lecture du diagnostic de performance énergétique. La lettre A correspond à la meilleure performance et la lettre G, à la plus mauvaise. Les deux étiquettes sont : l’étiquette pour connaître la consommation d’énergie primaire et l’étiquette de gaz à effet de serre émis. L’unité de mesure est le kilogramme, ce qui équivaut au gaz carbonique par mètre carré et par an.

Le DPE doit être réalisé par un diagnostiqueur certifié. En vous mettant en relation avec un expert, assurez-vous qu’il a la certification obligatoire de diagnostiqueur de performance énergétique. Les documents fournis par un professionnel du bâtiment non certifié seront simplement rejetés.

Comment faire le calcul du DEP ?

Pour calculer le DPE, il faut la méthode des 3CL ou de Calcul des Consommations Conventionnelles de Logements. Bien évidemment, ce calcul n’est pas à la portée de tous, et du reste, il est entouré de plusieurs garanties importantes. Ainsi, il doit être fait par un professionnel dûment certifié, et qui a l’obligation de se mettre à jour régulièrement, en fonction de l’évolution des lois, des normes et des réglementations. Il se sert de 60 points de contrôle dans le logement ou bâtiment, lesquels concernent par exemple l’état des systèmes de chauffage, l’état des systèmes de rafraîchissement et bien d’autres.Pour comparer facilement la performance énergétique au regard de la consommation d’énergie d’un vieux bâtiment, il faut fournir au diagnostiqueur, ses relevés de consommation des 3 dernières années.

Le propriétaire, vendeur ou bailleur est tenu de prendre en charge le coût de la réalisation du DPE. L’on peut être aidé dans le paiement du DPE. Cependant, pour en bénéficier, il faut que le propriétaire n’en ait pas l’obligation légale . En plus, l’immeuble ou le bâtiment doit être terminé depuis au moins deux ans.

Un diagnostic de performance énergétique est valable pour 10 ans. Par ailleurs, ce n’est pas nécessaire de réaliser un nouveau diagnostic locatif lors d’un changement de locataire. Par contre, un nouveau DPE est nécessaire quand des travaux de rénovation sont effectués dans le bâtiment.

Quand doit-on faire le DPE ?

Le diagnostic de performance énergétique doit être fait à l’occasion de la vente de chaque bâtiment . Vous devez être en mesure de pouvoir informer l’acquéreur potentiel de tous les éléments contenus dans ce diagnostic. Ce dernier doit pouvoir consulter à tout moment ces informations. Le DPE doit également être fait au moment de la construction d’un logement. Le futur locataire devra pouvoir consulter les informations liées au diagnostic dès lors que l’annonce sera faite. Enfin, le DPE doit être aussi fait lors de la signature du contrat de location.

Tout diagnostic de performance énergétique doit contenir des conseils de bon usage et de bonne gestion du bâtiment ou du logement. Parmi les informations que le DPE doit détailler, figure la résistance thermique des différents éléments du bien immobilier comme le mur, le toit, les menuiseries, le plancher bas, le système de chauffage et d’eau chaude sanitaire.

Environ 8000 professionnels ont déjà été certifiés pour la réalisation du DPE. Les diagnostiqueurs peuvent se déclarer auprès des intermédiaires immobiliers et des notaires qui pourront ainsi recourir à leurs services pour faire réaliser ces diagnostics. Des organismes de certification de personnes, accrédités par le Comité français d’accréditation (COFRAC),vérifient les compétences des candidats. Cette certification est obligatoire depuis le 1er novembre 2007. Vous pouvez en savoir plus à travers ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *