La classe énergie d’un bien en location, retrouvez toutes les infos

Vous souhaitez louer un bien et l’agent immobilier vous parle de classe énergie de la location ? Entre la classe A et la classe G, quelle différence ? Toutes les réponses à vos questions sont dans cet article !

classe énergie, location, dpe, diagnostic énergétique, consommation éner

Définition de la classe énergie d’un logement

Le concept de classe énergie en location ou vente ou de DPE ne vous dit rien ? C’est normal si vous n’avez pas acheté de maison ou loué un logement dernièrement. Ce sont des termes employés par les professionnels de la gestion des biens immobiliers qui leur permettent de comparer les logements entre eux en matière de consommation énergétique.

La classe énergie, un comparateur efficace

La classe énergie d’un logement en location ou en vente est un indicateur de sa consommation annuelle énergétique. Sa présentation sous forme de lettre exprime la performance énergétique (ou pas !) de l’habitation. Elle permet aux acheteurs ou locataires de savoir si la maison est énergivore ou plutôt économe. Ils peuvent ainsi prévoir un budget annuel pour le poste énergie. La classe énergie d’une location est à prendre en compte attentivement, parce qu’une maison avec une classe F ou G (qui représentent la fin du classement) est une maison qui est sûrement mal isolée. Elle peut aussi avoir des défauts cachés, comme par exemple des ponts thermiques. Il vous faudra dépenser beaucoup pour atteindre une température intérieure confortable.

L’unité de mesure de la consommation énergétique du logement, le kWh/m²/an, est la même que celle que l’on retrouve sur la facture d’électricité. Vous pouvez donc faire une comparaison avec votre habitation actuelle. Cet indice de performance est déterminé grâce au DPE, à faire obligatoirement avant toute vente ou location.

Définition du DPE et explications concrètes

Le DPE, ou Diagnostic de Performance Energétique, est un examen approfondi du bien immobilier effectué par un diagnostiqueur professionnel. Il évalue l’isolation d’un logement ainsi que son système de chauffage. Le technicien qui effectue ce contrôle doit être indépendant, disposer d’un certificat de compétences et avoir souscrit une assurance qui garantit ses résultats. Le DPE ne peut pas être vierge, il est obligatoire pour toute transaction immobilière.

classe énergie, location, dpe, diagnostic énergétique, consommation éner

Classe énergie, à quoi vous attendre ?

La consommation réelle du logement découle de la température que vous voulez avoir dans le foyer et de l’usage que vous faites des locaux. Les consommations indiquées par une classe énergie ne sont pas garanties, ni par le propriétaire ni par l’agent immobilier. Mais elles constituent une indication de la dépense à laquelle vous pouvez vous attendre sur votre facture annuelle.

Les classes énergie en détail

La classe énergie d’un logement peut être déterminante pour un locataire à la recherche de son prochain lieu de vie, encore faut-il comprendre à quoi correspond chaque lettre. Voici le classement des classes énergétiques dans l’immobilier en France :

  • Catégorie A: l’habitation consomme moins de 50 kWh/m²/an
  • Catégorie B: l’habitation consomme entre 51 et 90 kWh/m²/an
  • Catégorie C: l’habitation consomme entre 91 et 150 kWh/m²/an
  • Catégorie D: l’habitation consomme entre 151 et 230 kWh/m²/an
  • Catégorie E: l’habitation consomme entre 231 et 330 kWh/m²/an
  • Catégorie F: l’habitation consomme entre 331 et 450 kWh/m²/an
  • Catégorie G: l’habitation consomme plus de 450 kWh/m²/an

En France, la moyenne de la consommation énergétique est de 250 kWh/m²/an, ce qui classe les biens immobiliers français dans la catégorie E. Vous disposerez donc d’une maison moins énergivore que la moyenne dans une classe A, B, C ou D.

Classe énergie et dépenses réelles

Pour vous donner une idée des charges qui vous attendent, voici un exemple des dépenses annuelles de chauffage pour un logement de 100 m². Si la classe énergie est de catégorie A, vous paierez moins de 250 Euros. Si, en revanche, la maison rentre dans la catégorie G, le montant s’élève à plus de 2250 Euros.

Autres diagnostics pour connaître votre future habitation

Le DPE n’est pas le seul certificat utilisé par les professionnels de la location et la vente de biens immobiliers. En effet, la consommation énergétique n’est pas le seul critère important pour évaluer un appartement ou une maison.

L’autre fonction du DPE

Le DPE est souvent reconnu pour informer le futur propriétaire ou locataire d’un bien immobilier sur la consommation énergétique annuelle. Sa fonction principale est, en effet, de vous permettre de prévoir votre budget chauffage. Mais ses avantages ne s’arrêtent pas là. Il permet également aux personnes sensibles à la question de l’environnement de savoir si l’habitation renvoie des gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Ce calcul est défini en fonction des performances du système de chauffage, de production d’eau chaude et de refroidissement.

Les autres diagnostics complémentaires

Outre le DPE, il existe deux autres diagnostics importants pouvant être présentés à un futur locataire. Ils sont inclus dans un dossier appelé dossier de diagnostic technique , le DDT. Il contient :

  • l’état des risques naturels et technologiques. Ce diagnostic signale si l’habitation se situe ou pas dans une zone exposée à des évènements naturels, miniers ou technologiques.
  • l’état de l’installation intérieure d’électricité et de gaz. Ce certificat estime les risques de sécurité des installations pour les occupants. Pour louer un bien, il est indispensable que les systèmes de chauffage et d’électricité ne comportent aucun risque.
  • le Constat des Risques d’Exposition au Plomb (CREP) qui certifie que les revêtements intérieurs ne comportent pas ce métal. Il est important de rappeler que le plomb est un métal nocif dans une maison, il est responsable du saturnisme.

Les diagnostics servent à informer les futurs habitants de la maison, ils doivent donc être effectués avant la parution de la petite annonce, dans le meilleur des cas. Dans le cas d’une location, ils ne doivent pas être fournis à nouveau lors de la reconduction du bail. Le DPE est valable 10 ans. Ces diagnostics incluent également des conseils pour le propriétaire du logement au sujet des mesures à prendre pour optimiser le chauffage ou le système électrique. Il n’est cependant pas obligatoire de les suivre.

Il faut savoir que les classes énergie concernent également tous les appareils électriques, comme par exemple l’électroménager.

Vous voulez en savoir plus sur les classes énergie des locations ? Vous trouverez des infos complémentaires sur ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *